Sur les eaux sacrées du Gange

Sur les eaux sacrées du Gange, je me suis assise et j'ai pleuré Ma vie, la vie La source de lumière et le puits de l'ombre J'ai hurlé La souffrance enfouie Le bonheur sous l'Épiderme crasseux de l'illusion Le sourire commis de mille misères J'ai pleuré La distance de moi…