2008

 

Au cours de l’année 2008, j’ai créé une série de tableaux inspirés par des images de femmes issues de mon imaginaire. Pendant le processus, j’entrais en méditation et grâce à une visualisation, je laissais venir à moi l’inspiration en demandant d’entrer en contact avec la femme du moment. Parfois, elle donnait naissance, elle arrivait à cheval ou elle nageait avec les dauphins et c’est à partir de cette vision que la peinture a pris vie.

Grâce à un état d’introspection, je me suis permis de laisser émerger des images et ce sans jugement. D’une femme à l’autre, Marie Madeleine est venue à ma rencontre et m’a permis de nommer l’essence même de mon travail : peindre le Féminin, le Féminin Sacré.